Écologie et recyclage des eaux usées avec une fosse septiques bien entretenue

vidange d'une fosse septique
Épurer les eaux usées en vue de les réutiliser ou de les rendre au cycle naturel de l’eau par infiltration ou dans les eaux de surface est devenu chose bien plus aisée afin de préserver l’eco système. Il existe des stations d’épuration mais également à moindre mesure des systèmes d’assainissement non collectif. A cet effet, les fosses septiques sont des installations qui permettent le traitement préliminaire des eaux usées domestiques.
Il existe 2 types de fosses septiques :

– la fosse septique « eaux vannes », qui accueille les eaux sanitaires (provenant des
toilettes). Elle est alors conçue comme une alternative performante et efficace au système de tout-à-l’égout

– la fosse septique « toutes eaux » ou «eaux vannes + eaux ménagères», qui reçoit l’ensemble des eaux domestiques polluées (Eaux provenant des toilettes, de la cuisine,etc.). Dans tous les cas, Il est ainsi indispensable que toute fosse septique soit vidangée lorsque son niveau de remplissage l’impose. Il ‘est pas nécessaire d’attendre une anomalie ou un débordement mais de procéder à cet entretien régulier tous les deux ans afin de conserver un effet optimum de la fonction régalienne de la fosse et de se conformer au règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées, Q-2, R.8 (ART. 13).

Fonctionnement naturel d’un assainissement non collectif

L’installation d’assainissement non collectif permet de traiter les effluents domestiques de manière autonome. L’essentiel du traitement est effectué par les micro-organismes présents dans le sol à l’aide de tranchées filtrantes, filtre à sable. Dans des conditions normales d’utilisation, cette technique de traitement permet une importante réduction de la pollution correspondant à l’enjeu majeur de prise de conscience collective et individuelle de ce 21eme siècle. Concrètement, Toutes les eaux usées provenant des WC, salles de bains, cuisine, machine à laver,… sont collectées puis dirigées vers le bac de prétraitement. Le prétraitement permet d’éliminer les particules solides et les graisses contenues dans les eaux usées collectées. Cette étape se déroule en général dans une fosse toute eaux. Le traitement final nécessite la présence des micros organismes. Il ne faut donc pas jeter de produits nocifs et toxiques dans une fosse afin de ne pas réduire à néant ces éléments naturels. Ainsi cet équipement est idéal pour le recyclage d’eau concernant des usages qui ne nécessitent pas la qualité de l’eau de distribution destinée à être bue et ingérée par l’organisme : pour les châsses des WC, l’entretien du bâtiment, l’arrosage des espaces verts et l’entretien des abords. Pour la lessive un prétraitement devra être envisagé pour éviter certains risques (sanitaires, propreté du linge et encrassement des équipements). Si la fosse septique toutes eaux permet une décantation des eaux usées et de retenir les boues susceptibles de colmater le système de traitement (tranchées, filtre à sable,…) il demeure important d’éviter un relargage de ces boues, en procédant à une vidange de fosse effectuée régulièrement, au maximum tous les deux ans par une entreprise agréée. En cela, faites appel à des experts pour la vidange d’une fosse septique.

Entretien d’un assainissement non collectif

Afin d’éviter une dégradation prématurée de la fosse septique toutes eaux et tout particulièrement pour celles en béton, il est important que celle-ci soit correctement ventilée afin de permettre une bonne évacuation des gaz. La ventilation se compose d’une ventilation primaire (ou ventilation de colonne ou de chute), qui permet d’amener de l’air frais dans la fosse septique toutes eaux, et d’une ventilation secondaire, piquée en sortie de fosse septique toutes eaux. Cette dernière permet à l’air vicié de s’échapper. Cette ventilation secondaire doit dépasser du toit et être équipée d’un extracteur. Ces éléments doivent être vérifiés et entretenus périodiquement. Or, il est entendu que cette obligation particulièrement contraignante n’est pas toujours une partie de plaisir. Elle nécessite de vérifier régulièrement le niveau composant la fosse et le cas échéant, de prendre les dispositions afin d’organiser la vidange – et avec elle son lot de petits désagréments parmi lesquels les vilaines odeurs qui accompagnent l’opération. Pourtant, lorsque la vidange n’est prise pas au sérieux, l’expérience peut s’avérer encore plus traumatisante. Car l’ installation pourrait souffrir de la moindre négligence et cela n’e deviendrait que plus onéreux. Il est donc impératif de prendre au sérieux l’entretien car beaucoup de personnes pensent que la vidange peut attendre jusqu’à ce que la fosse septique fonctionne moins bien ou plus du tout. C’est une grossière erreur. Et le technicien expert sera là pour prodiguer les meilleurs conseils, rappeler le fonctionnement reposant un postulat écologique et fragile au regard des bactéries indispensables à son fonctionnement.

août 16th, 2017 by
  • Serrurier Paris
  • plafond livret a
  • Intex
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • Sport-Elec
  • sans évacuation