Un entrepôt performant pour la réussite de l’acheminement des produits

La logistique des transports répond à de nombreux défis et solutions variés et toujours plus ingénieux via l’utilisation de logiciels adaptés sinon d’une gestion de chaîne de stockage des plus performante. En cela l’entrepôt joue un rôle clé pour la réussite de l’acheminement final des produits.

Qu’est ce qu’un entrepôt ?

En réalité la notion d’entrepôt recouvre plusieurs acceptions. Un entrepôt peut être un bâtiment logistique destiné au stockage de biens en vue de leur expédition vers un client (qu’il soit interne ou qu’il soit externe à l’entreprise). Il peut également s’agir de locaux affectés au« transit » de produits, matériaux ou autres biens dans la perspective de leur acheminement vers des entreprises de distribution de gros ou de détail ou de l’approvisionnement d’entreprises de production. Il peut être détenu et géré en propre par l’entreprise ou faire l’objet d’une sous-traitance auprès d’un prestataire logistique.

Dans cette seconde optique, contacter un site d’entreposage de marchandises pour parer à un éventuel manque d’espace peut s’avérer bien plus judicieux pour gagner en gestion sachant que les services alors proposés peuvent permettre de gagner en complément de logistique pour une circulation toujours plus harmonieuse et sécurisée des biens entre les entreprises et vers les consommateurs.

Les différents types d’entreposage

Les établissements gérant des entrepôts ont des activités variées et sont classés dans l’ensemble des secteurs de l’économie. Près de la moitié d’entre eux exercent à titre principal une activité de « transports et entreposage » comprenant même le conditionnement. Y sont classés notamment les principaux prestataires de la logistique. De nombreux entrepôts sont dans le secteur du commerce.

Mais pour un grand nombre d’entre eux (établissements du e-commerce, centrales d’achat et certains entrepôts importants de la grande distribution…) l’activité principale est l’entreposage et la logistique, le plus souvent pour leur entreprise ou une autre entreprise du même groupe. Un peu moins d’un quart relèvent de l’industrie hors industries agroalimentaires : ils sont essentiellement rattachés à des établissements dont l’activité principale n’est pas l’entreposage mais servent à stocker par exemple des pièces détachées nécessaires au processus de production ou les produits finis issus du processus industriel.

La surface d’entreposage détermine bien souvent la nature de l’entrepôt

La taille moyenne par entrepôt s’élève à 18 500 m2. Il est de fait que la taille moyenne est la plus faible dans les industries hors agro alimentaires soit à peu près 12 200 m²). Les plus grands entrepôts (surface supérieure à 35 000 m²) représentent un dixième du total en nombre.

C’est dans le secteur des transports et de l’entreposage qu’elle est la plus élevée soit plus de 20 000 m2. Cela permet alors d’être transitaire en transport national ou international et de côtoyer un réseau fiable pour s’orienter vers les entrepôts les plus appropriés en fonction également de leur localisation géographique, il sera plus déterminant d’être en relation avec les modes de transports routiers, ferroviaires, aériens ou maritimes pour servir les intérêts marchands.

janvier 21st, 2018 by
  • aspirateur sans sac
  • plafond livret a
  • piscine hors sol
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • ceinture abdominale
  • sans évacuation
  • enceinte bluetooth
  • aspirateur Dyson