Category: Ecologie et Environnement

installation pose entretien des panneaux solaires photovoltaiques
novembre 13th, 2016 by Mayes Marie

Comment choisir ses panneaux solaires ? Avis d’un professionnel : France Pac Environnement.
Une fois prise la décision de changer de comportement vis-à-vis d’un meilleur rapport à l’environnement en vue de d’approvisionner de nouvelles ressources d’énergies non polluante, il s’agit d’entreprendre activement des démarches d’installation de panneaux solaires en vue de réaliser de réelles économies afin d’amortir  l’investissement financier à prévoir. Pour cela, il est indispensable de choisir du matériel de qualité, adapté à son besoin. Bien entendu, il est possible de réaliser des études et recherches personnelles avant de rencontrer un conseiller spécialisé soucieux des mêmes intérêts de préservation des équilibres budgétaires et environnementaux. Ces deux étapes sont mêmes indispensables afin de parvenir à une réelle autonomie d’autoproduction permettant de devenir un acteur majeur du changement. Ainsi, nous verrons que le choix du matériel peut être réalisé par soi même en fonction de multiples paramètres qui pourront être validés utilement par un conseiller en vue de conforter votre choix permettant d’être pleinement rassuré.

Quel choix de cellule monocristalline ou polycristalline?

Les capteurs de lumières sont appelés des « modules » et les plus courants se présentent sous forme de panneaux rectangulaires. Ils sont rigides avec  surface comprise entre 0,5 et 3 m2, pour une épaisseur de quelques centimètres et quelques dizaine de kilogrammes. Il existe donc différentes types de cellules qui peuvent être associées ou non et former des panneaux monocristallins ( issus du cristal de silicium uniquement pour obtenir un panneau de couleur uniforme  noire ) ou polycristallins ( plusieurs cristaux de silicium forme un panneau d’aspect bleuté).Sur un panneau de type  Monocristallin, il faut savoir que la production démarre légèrement plus tôt dans la journée et s’arrête légèrement plus tard dans la soirée. A priori  le choix est donc plutôt intéressant pour les besoins importants sur une surface très réduite ou pour les régions moins ensoleillées. Cependant, le panneau Mono est souvent plus couteux à l’achat. En effet, il utilise d’avantage de ressources utiles à son procédé de fabrication, il a une tendance a chauffer lors de températures élevées et par conséquent il produit moins qu’un panneau Poly dans les régions chaudes comme la région PACA, les DOM-TOM ou les pays étrangers en Afrique, dans les Caraïbes ou en Asie du Sud-Est, etc…

En tout état de cause, le procédé de fabrication demeure essentiel à un assemblage de qualité. Or chaque fabricant possède ses propres outils de mesure, d’assemblage usant les dernières technologies proposées avec un flashage final minutieux. Enfin, un boitier électronique fiable doit parfaire le tout. Chaque détail compte et pas seulement le composant ou l’énergie déployée lors d’un test de produit. La région, l’utilisation, le professionnalisme sont gages d’un bon outils en faveur du développement durable in finé.

Choisir la bonne puissance.

Des modules photovoltaïques transforment le rayonnement solaire en électricité conformément à la surface couverte. Un onduleur transforme le courant ainsi obtenu en courant alternatif de 230 volts. Cette énergie est bien entendu compatible avec le réseau électrique existant ce qui permet une utilisation immédiate de cette ressource obtenue naturellement. Sinon elle peut être vendue au distributeur local. Si l’installation en produit pas assez, il n’ y aura pas de coupure pour autant puisque le raccordement au réseau permettra de consommer des kilowattheures depuis cette autre source plus traditionnelle. Les panneaux sont souvent de même puissance 250Wc mono ou 250Wc poly, le rendement frôle souvent une différence inférieure à 1% sachant là encore que ce n’est donc pas la nature et la puissance des panneaux qui vont déterminer les le paramètre les plus importants mais bien les qualités intrinsèques de ces derniers et les conditions dans lesquelles ils seront posés en fonction du lieu ou ils seront mis en place.

Faire son choix en fonction de sa région

En, France, il est évident que l’ensoleillement ne présente pas partout la même intensité ni même magnitude optimale pour un rendement efficient d’une productivité au rendement pérenne. Dans le sud de la France, certaines villes obtiennent un ensoleillement de 300 jours par ans. D’autres régions font face à d’autres éléments naturels. Il sera peut être souhaitable d’investir en matière d’énergie issue d’éoliennes pour obtenir de l’électricité en abondance. Il est utile de faire un état des lieux de la région en ce domaine et se renseigner sur internet ADEME de sa région ou bien sur le site de l’association BDPV ( base de données d’installation photovoltaïque). Ensuite, certains panneaux résistent d’avantage aux intempéries car conçus spécialement pour la teneur enneigées endurées par les parois et capteurs. En cela, le conseil d’un spécialiste est incontournable pour obtenir les informations rapidement et efficacement quand aux normes de sécurisation en vigueur notamment.

Demander l’avis d’un pro (étude gratuite envoi sur site de France pac
environnement)

Plusieurs corps de métiers sont nécessaires pour la réalisation effective de mise en place de panneaux photovoltaïques. C’est ainsi que des compétences aussi variées que fabricant, revendeur, installateur, vérificateur d’agrément et suivi administratif de mise en conformité avec les préconisations du maître d’ouvrage sont utiles autant que faire appel éventuellement à un bureau d’études spécialisé pour le suivi du projet autant que l’avis de professionnel du secteur juridiques éventuellement. Aussi le recours à un expert du domaine n’est que fortement souhaité puisqu’il possède le recul associé à une vision transversale et globale de ce nouveau secteur d’activité. C’est pourquoi les devis sont gratuits sur le site de France pac Environnement afin d’avoir un excellent aperçu de l’engagement qui vous tiendra par la suite.

Posted in Ecologie et Environnement

Énergies propres et renouvelables un placement fiable
mai 6th, 2016 by Mayes Marie
La France dispose de ressources en approvisionnement d’énergie. Il suffit de développer tout ce potentiel en encourageant les initiatives locales et qui ont fait leurs preuves. La loi sur la transition énergétique du 18 août 2015 va permettre de contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique en favorisant le recours aux énergies propres et renouvelables grâce aux nouvelles technologies  en développant au mieux les sources d’approvisionnement locales. Pour cela, chaque citoyen soucieux du respect de l’environnement et des enjeux en cours peut être amené à contribuer et participer à cet éveil environnemental en effectuant un placement ecologique. En effet, il existe déjà de nombreux projets variés qui ont vu le jour notamment grâce aux appels à souscription pour mettre en œuvre toutes les idées favorables à la sauvegarde de la planète. C’est ainsi que dans le Morbihan un parc à éoliennes a vu le jour grâce à la mobilisation des acteurs locaux.  Sur le territoire de Belfort, c’est la conception d’une mini centrale hydraulique qui va prendre forme. Ces placements sont également motivés par un idéal de rentabilité permettant un retour sur amortissement de l’ordre de 4% l’an. Selon la région, différentes productions sont exploitables. Aussi, un lieu plus ensoleillé sera exponentiellement plus valorisable par le recours aux énergies solaires via la pose de panneaux photovoltaïques. Il s’agit surtout d’avoir recours à un placement sur. C’est en cela que l’expertise d’un groupe spécialement dédié dans un secteur en particulier permet d’apporter une garantie de savoir faire. En région Midi-Pyrénée, il s’agit du groupe CN2i en place depuis 10 ans qui va ainsi aider à mettre en œuvre les objectifs de la loi transition énergétique concernant les investissements eco responsables ayant un retour sur investissement jusque 6% l’an. Textuellement, ce projet de loi est ambitieux puisqu’il vise à augmenter de 32% la part des énergies renouvelables d’ici l’horizon 2030 afin de pouvoir parler de véritable « croissance verte ». Une politique plus progressiste en la matière était réellement attendue sachant que l’Europe est attrayante pour les investisseurs internationaux. En effet, il est possible de se référer au registre volontaire des fonds d’investissements internationaux pour constater que plus que 90 projets faisant appel à des capitaux d’institutions financières américaines, australiennes et européennes sont menées sur le Continent et que de prestigieux membres tels que Asia Investor Group on Climate Change et Investor Network on Climate Risk figurent sur le registre. Une véritable course peut être engagée. Et chacun peut y participer à hauteur de ses ressources. Par ailleurs, il est intéressant de signaler la présence même de  fonds d’investissement religieux et de charité, comme l’Église de Suède voire de l’Église d’Angleterre, qui se trouvent également être des investisseurs clés. Et ce n’est qu’un début ! Il était indispensable que l’incertitude et la frilosité politique cesse afin de rassurer ce potentiel prêt à se lancer en faveur du défi majeur de sauvegarde de la planète te de ses habitants. Cette dynamique était essentielle et c’est bien ce que des groupes tels que CN2i avaient compris depuis fort longtemps en mettant en place un investissement eco responsable au service du placement solaire depuis 10 ans.

Posted in Ecologie et Environnement

  • Serrurier Paris
  • plafond livret a