Comment bien aménager son salon ?

canapés Chesterfield

Le salon est la pièce maîtresse de son logement. Celle où nous sommes amenés à passer la majeure partie de notre temps. Que ce soit pour regarder la télévision, lire un livre, surfer sur Internet avec sa tablette, recevoir sa famille et ses amis. Bref, s’il y a bien un lieu à chouchouter en termes de déco, c’est bien le salon. Comment s’y prendre ? On va voir ça tout de suite.

Meubles

Un salon sans canapé, c’est un peu comme la mer sans sel. En un mot, incontournable. On privilégiera la plupart du temps d’adosser son canapé contre un mur. Néanmoins, suivant la nature du canapé, si celui-ci est suffisamment design, comme les canapés Chesterfield, vous pouvez envisager de vous en servir en plus pour faire office de séparation entre le salon et une autre pièce, comme la salle à manger.

Autre petite astuce d’agencement, si par chance vous avez une cheminée, pensez à toujours orienter votre canapé vers elle. Il serait dommage de ne pas pouvoir profiter des soirées entre amoureux à regarder les flammes danser. Ça sert aussi à ça, un salon bien aménagé.

Si vous avez suffisamment de place, car c’est plus compliqué de meubler un studio qu’un loft, qu’on se le dise, vous pourrez envisager d’ajouter des fauteuils, des poufs, des rocking-chairs, et surtout une table basse.

Mur

Avant d’arracher tout de suite le papier peint, réfléchissez tout d’abord à la façon dont vous souhaitez habiller vos murs. Définissez-vous un style et ensuite, essayez de dénicher les éléments qui permettront de le concrétiser. Cela peut se faire à l’aide de cadres, de miroirs, d’affiches… Ce ne sont pas les possibilités qui manquent. L’important est que votre salon soit en phase avec votre personnalité, ou si jamais vous ne vivez pas seule, d’être au moins compatible avec son humeur. On évitera le style post-adolescence. C’est fini ça…

Éclairage

Enfin, dernier aspect primordial dans la constitution d’une identité : l’éclairage. En semaine, le salon est souvent un lieu dont on ne profite qu’en soirée. Il est donc important de soigner la manière dont est éclairée cette pièce.

L’idée, c’est de trouver un équilibre entre les lumières chaudes et froides, et une lumière ni trop intense ou tamisée. C’est plus facile à dire (ou à écrire en l’occurrence) qu’à faire. Idéalement, on essaiera d’atteindre un éclairage aux alentours de 300 lumens. Cependant, il convient de répartir ce flux lumineux en plusieurs luminaires, à intensité réglable si possible pour les principales sources d’éclairage. Ça permettra de régler la luminosité en fonction des besoins.

février 2nd, 2018 by
  • aspirateur sans sac
  • plafond livret a
  • piscine hors sol
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • ceinture abdominale
  • sans évacuation
  • enceinte bluetooth
  • aspirateur Dyson