L’essentiel à savoir sur le capital minimum d’une SASU

L’essentiel à savoir sur le capital minimum d’une SASU

Dans le cas où il n’y a qu’une seule personne impliquée dans l’affaire, et s’il s’agit en plus d’une petite ou moyenne entreprise, la meilleure option serait d’opter pour une Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle. Grâce à ces caractéristiques uniques, une SASU est très avantageuse pour une personne désirant de travailler seule, ou qui a un budget très limité en ce qui concerne le capital. Pour vous aider, voici quelques informations pratiques sur le capi-tal minimum SASU.

La valeur du capital minimum SASU

Si vous voulez créer une SASU, le montant d’argent minimal que vous devez investir obligatoirement dans votre société n’est que de 1 €. Ainsi, vous pouvez investir la somme qu’il vous convienne dans votre SASU, tant qu’elle est égale ou dépasse le 1. Mais il est juste obli-gatoire qu’un capital social soit constitué.

Les apports au capital pour une SASU

Lorsqu’il s’agit de constituer le capital social d’une SASU, 3 options s’offrent à l’investisseur :
Il peut faire un apport en numéraire : à cet effet, il doit déposer une somme d’argent à la banque, et la valeur de la somme sera la valeur du capital.
Il peut faire un apport en nature : cela peut être des biens meubles ou immeubles. La règle étant que la valeur du bien soit évaluée par un commissaire aux apports désigné par le Tribu-nal du Commerce local.

Les avantages liés au capital d’une SASU

L’avantage avec une SASU, c’est que vous êtes le seul bénéficiaire des dividendes de votre entreprise ; et que de plus, vous n’êtes pas tenus de payer des cotisations sociales pour ces dividendes. De même, en tant qu’entreprise à responsabilité limitée, les risques pour le propriétaire unique sont limités à sa propre personne, notamment à l’apport qu’il a investi dans sa société.

Dans une SASU, pour limiter au minimum les charges sociales, le dirigeant peut décider de se verser un salaire très faible. Cela est possible dans la mesure où en tant que salarié, il veut bénéficier de certains droits comme la retraite ou l’assurance maladie. Il est à noter que la rémunération peut être versée sous forme de dividende.

Différence entre une SAS et une SASU

Il faut savoir que la SASU est une version simplifiée de la SAS (Société par Actions Sim-plifiée). L’une des différences majeures étant que la SASU ne peut avoir qu’un investisseur unique ; tandis que les apports dans une SASU peuvent être investis par plusieurs personnes. En tant que version simplifiée, les formalités juridiques pour la création d’une SASU sont beaucoup plus simples que pour une SAS.

La SASU n’est pas non plus à confondre avec l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Res-ponsabilité Limitée). Même si ces deux types de société ne possèdent qu’un associé unique impliqué dans l’affaire, des différences nettes peuvent être constatées en ce qui concerne la taxation et le plan social. Pour la SASU, la taxation se fait à l’IS, tandis que cela se fait à l’IR pour l’EURL.

octobre 2nd, 2017 by
  • Serrurier Paris
  • plafond livret a
  • Intex
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • Sport-Elec
  • sans évacuation